Domaine Camille Braun à Orschwihr


Le domaine Camille Braun est un domaine où j’ai pu me rendre plusieurs fois avant de rédiger cet article. J’ai à chaque fois été très bien reçu, chaleureusement et avec beaucoup de simplicité. J’ai pu constater grâce à mes premiers achats (millésime 2010) l’aptitude des vins Camille Braun au vieillissement, surtout pour les grands crus. Le domaine travaille en biodynamie, les prix ont cependant su rester sages. Avec 40 références (sans compter les eaux-de-vie), il y a des chances que vous puissiez trouver votre bonheur, sachant que Chantal et Maxime n’hésitent pas à déboucher quelques bouteilles, pour que vous puissiez vous faire une idée du vin avant de passer commande.

L’histoire du domaine remonte au 16° siècle, c’était alors une ferme où la polyculture avait cours, il y avait des animaux, des vergers et des vignes ! Quelques siècles plus tard, Camille reprend les rênes de l’exploitation avec 2,5 hectares de vignes. Il décide alors de se consacrer au vin et de sortir de la coopération. Christophe, en 1987, succède à Camille avec quelques nouvelles idées en tête, entre autres, de passer le domaine en bio. Parcelle par parcelle, il convertit ainsi le domaine et demande la certification en 2005. Le premier millésime bio certifié sera donc 2008. Très vite, l’idée de passer en biodynamie fait son chemin pour faire baisser les entrants tels que le cuivre et le soufre. Le premier millésime en biodynamie sera 2017.

Le domaine compte aujourd’hui 15 hectares de vignes, Christophe est en charge des vignes et des vinifications, il est entouré par Chantal et Maxime, qui s’occupent des questions commerciales et qui reçoivent les clients particuliers. Camille et Marguerite ne sont jamais loin et aident encore volontiers dans les vignes.

Entrons dans les lieux où sont élaborés les vins, la cave et le chai ont été creusés entre 2013 et 2014. Le domaine utilise des foudres fabriqués en Allemagne pour les élevages des vins rouges mais également des demi-muids pour la cuvée Bollenberg qui connaît 12 mois d’élevage. Les cépages blancs peuvent néanmoins aussi être élevés en foudres comme le pinot gris, parfois même le riesling en fonction du millésime.

La cuverie date elle des années 90 et est thermorégulée. Le domaine commercialise environ 100 000 bouteilles par an issues de 40 parcelles. Toutes ces parcelles sont vinifiées séparément pour assurer les meilleurs assemblages possibles. Tous les vins sont bouchés liège car ils offrent, selon le vigneron, une meilleure fraîcheur dans le temps et préservent l’acidité.

Depuis 2014, Christophe a développé une gamme de vins natures, il a commencé par les sylvaners puis les pinots noirs et les pinots gris ont suivi. Ces vins n’ont donc pas reçu de sulfites ajoutés. La fermentation malolactique est alors réalisée pour ces vins alors qu’elle est évitée pour les autres vins du domaine.

Concernant votre venue à la propriété, un passage même à l’improviste est possible si vous souhaitez faire une dégustation. Il est en revanche conseillé de prendre rendez-vous si vous souhaitez visiter les caves. Le domaine Camille Braun peut accueillir 15 personnes dans son très agréable caveau mais aussi 40 personnes dans une pièce réservée aux grands groupes. Si vous souhaitez prolonger le plaisir, vous pouvez également séjourner dans l’un des deux gites du domaine.

La dégustation

Quel plaisir avant tout ! J’ai fait une petite sélection en fonction de mes envies autour de 10 cuvées.

Les crémants représentent 1/5 de la production soit 20 000 bouteilles par an.
Cuvée Prestige (11,20€)
Elle est le fruit d’un assemblage de 60% de chardonnay et 40% de pinot blanc, il passe de 18 à 30 mois sur lattes et reçoit un dosage faible de 6g/l. La cuvée Prestige offre tension et gourmandise, des fruits blancs, elle est légère et très agréable, parfaite à l’apéritif ou pour un vin d’honneur !

Coeur de cuvée 2011 (16,20€)
Elle est le fruit d’un assemblage de 60% de chardonnay, 20% de pinot blanc, 20% de pinot noir. Elle est élevée 4 ans sur lattes et ne reçoit aucun dosage. Si le bois est sensible en bouche, cette cuvée présente néanmoins de jolies bulles fines en bouche et une belle persistance.

Edelzwicker (6,20€)
L’assemblage évolue au gré des millésimes, à ce prix, c’est tout de même très bon, on sent pointer le gewurztraminer.

Rielsing Tradition (8€)
Belle acidité, nez fin d’agrumes, jolie longueur, que demander de plus à ce prix ? Le plaisir est là !

Pinot Gris Cuvée de la Chapelle (9,80€)
Il offre de la rondeur et malgré tout une belle tension, sans oublier de la fraîcheur, essentielle pour le pinot gris, très joli vin.

Riesling nature (9,70€)
Légèrement pétillant, il s’en dégage un parfum de raisin frais, une découverte.

Riesling grand cru Pfingstberg (17,20€)
Le millésime 2014 est passé en foudre, pourtant au nez comme en bouche, le bois est à peine perceptible, les agrumes sont présents,  le vin offre une grande délicatesse, une très belle découverte.

Riesling grand cru Kaefferkopf (17,20€)
Quelle belle acidité, gourmande, un vin grannitique, salin et subtil, une grande bouteille !

Pinot gris grand cru Pfingstberg (17€,20)
Un vin tout en délicatesse, un peu plus ample que le riesling avec une légère amertume.

Pinot noir Bollenberg
Ce pinot noir est un peu un contre-pied des cuvées en blanc, il affiche beaucoup de puissance mais également de la suavité, des fruits rouges. C’est résolument une grosse claque pour moi, c’est un vin que je vais avoir envie de faire découvrir. Il est éraflé à 100%, connaît une macération longue de 3 semaines à froid. Il peut se conserver 5 à 10 ans mais on peut aussi le boire tout de suite !

Domaine Camille Braun
16 Grand Rue, 68500 Orschwihr
Tel : 03.89.76.95.20

Accueil


Courriel : cbraun@camille-braun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *