Au Bien Boire, caviste à Obernai

La cave Au Bien Boire a été ouverte en 2014 par Guillaume Jacquin. C’est un lieu agréable où il fait bon flâner à la recherche d’une bonne bouteille. Guillaume est un excellent raconteur d’anecdotes des domaines qu’il affectionne. On voyage avec lui au gré des régions françaises viticoles.
On y trouve des domaines reconnus et des domaines en pleine progression, dont la notoriété reste à faire. L’intérêt, c’est de pouvoir trouver en boutique des vins singuliers à un prix accessible. La boutique est truffée de pépites, chaque cuvée a sa petite histoire qui peut vous être contée par Guillaume.
Guillaume a commencé par la cuisine mais « le vin a vite pris le dessus », ses connaissances en cuisine lui permettent d’apporter de précieux conseils pour les accords mets-vin.

Voici un panorama des régions et de ce qu’on y trouve. Commençons par la Champagne et les bulles, les bulles champenoises sont peu représentées car les prix sont selon Guillaume de plus en plus déconnectées au niveau prix par rapport à sa clientèle locale. Les champagnes de Francis et Delphine Boulard et du domaine Laherte sont tout de même mis en avant. Plus accessibles, on peut se régaler de crémants du domaine Kreydenweiss ou de Julien Meyer, quelques bulles d’ailleurs sont aussi proposées, cavas et bulles d’Italie.
On peut marquer un bon temps d’arrêt en Alsace autour de cuvées rares du domaine Marc Kreydenweiss, on peut repartir avec les cuvées « KB », « Kastelberg Grand Cru » ou les nouvelles cuvées de la Grange de l’Oncle Charles. La liste ne s’arrête cependant pas là, c’est une quinzaine de vignerons d’Alsace et leurs cuvées qu’on peut trouver au Bien Boire.
Les vins du Jura et de la Savoie ne manquent pas à l’appel, les domaines de La Borde, de la Tournelle, Gille Berlioz, Les Vignes du Paradis nous font aussi de l’oeil.
La vallée de la Loire et la vallée du Rhône défilent sous nos yeux depuis Jo Landron dans le Muscadet aux Côtes Rôties de J-M Guérin.
Une large place est faite aux vins du Languedoc-Roussillon car cette région est en pleine émulation et de nouveaux talents percent chaque année.
La volonté de Guillaume est de sélectionner des vins apportant du plaisir et qui sont le reflet de leur terroir.
Personnellement, c’est toute la boutique que j’ai eu envie de ramener à la maison. Evidemment, j’aurai beaucoup de mal à passer près d’Obernai sans faire une escale au Bien Boire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *