Un village, des terroirs, Trois-Puits

Le village de Trois-Puits est situé à deux pas de Reims, c’est un petit village préservé de 175 habitants. J’ai proposé à trois vignerons de me conter leur village, de me parler de leurs vignes, de leur terroir et de leurs champagnes. J’ai ainsi rencontré Pierre Trichet (champagne Trichet), Mickaël Larnaudie (champagne Larnaudie-Hirault) et Périne Baillette (champagne Pierre Baillette), trois récoltants manipulants.
On peut déjà dire que ces trois vignerons sont littéralement portés par leur passion, et que ce fut un plaisir d’évoquer avec eux leur métier. Il était également intéressant de voir quelles stratégies étaient mises en place pour distribuer leur champagne, que ce soit par le biais de la vente à la propriété, la restauration, les cavistes ou encore l’export.

Le village
Le nom de Trois-Puits vient du fait qu’il y a un point d’eau dans chaque ferme.
Trois-Puits compte 10 vignerons exploitants viticoles dont 8 récoltants manipulants. Il y pousse environ 70% de Meunier, 15% de Pinot Noir et 15% de Chardonnay sur une surface d’environ 40 hectares. Il y a un fort taux de renouvellement des vignes dans le village, environ 15 hectares de jeunes vignes (inférieur à 10 ans). Le pinot meunier est moins sensible au gel, il est taillé plus tard. Il a de ce fait été replanté en bas de coteaux. Aujourd’hui, des bâches de protection sont à nouveau acceptées pour protéger les zones les plus soumises au gel.
On ne peut néanmoins pas mettre de côté les villages voisins où la plupart des vignerons de Trois-Puits ont des vignes, que ce soit à Taissy, Montbré ou Rilly-la-Montagne.
Du champagne à Trois-Puits, il n’y en a pas toujours eu. Lucien et Maurice Baillette ont commencé à replanter en 1956 pour produire du champagne. Cependant, on y produisait du vin bien avant cette date, de nombreuses caves ont été découvertes et peuvent en témoigner, souvent creusées à 12/15 mètres de profondeur. Les vignes sont pour la plupart à environ 100 mètres d’altitude, soit à une altitude aussi élevée que dans la montagne de Reims. Trois-Puits fait partie du premier plissement de la Montagne de Reims.
Concernant le climat, il est similaire à la Montagne de Reims, les vendanges interviennent au même moment que dans les 10 villages proches de Trois-Puits de la Montagne de Reims, preuve que la maturité y est similaire.
Les vignes de Trois-Puits sont taillés en Chablis ou Cordon de Royat. Les rangs sont séparés d’un mètre.
Plusieurs jeunes vignerons ont le projet de reprendre l’exploitation familiale.
Le village de Trois-Puits se situe entre deux terroirs. De la craie fine (terre grise) du côté de Cormontreuil et sur une large partie du village et de l’argile à pierre meulière vers Champfleury/Reims. Il y a une nappe phréatique à plus de 45 mètres de profondeur. Les vignes sont essentiellement exposées à l’Est. Pour ne pas utiliser de pesticides, le village a introduit la confusion sexuelle.

Domaine Pierre Trichet
Le domaine Pierre Trichet m’a été suggéré par la lecture d’un blog « les 5 du vin » en 2016. A la suite d’un premier passage au domaine, je suis ressorti avec quelques bouteilles pour comprendre la gamme. Depuis, j’ai souvent orienté des amis ou collègues vers ce domaine pour découvrir les vins de champagne. Les retours sont toujours unanymes, « Que c’est bon ! », qu’on ait une préférence pour le champagne trois cépages « Authentique », le blanc de Blancs « L’héritage », Le blanc de Noirs « La puissance », le champagne « Millésimé ».
Les premières greffes ont commencé avec la grand-mère de Pierre Trichet en 1947. A l’époque, il s’agissait d’une ferme avec des animaux et des céréales. Les premières récoltes étaient destinées au négoce et entre autres à la maison Taittinger. Le domaine Trichet rentre à la coopérative de Rilly-la-Montagne en 1955. La marque Trichet-Didier apparaît dans les années 70. Les plus vieilles vignes du domaine sont de 1961. Pierre Trichet possède également 15 ares de Pinot Blanc.
Aujourd’hui, Pierre Trichet commercialise de 70000 à 75000 bouteilles par an. 38% des ventes se font à la propriété grâce entre autres aux jolies chambres d’hôtes du domaine.
Les champagnes Pierre Trichet sont plein d’énergie, friands, ils offrent un rapport prix/plaisir exceptionnel.

Pour cet article, j’ai sélectionné trois cuvées :

Cuvée l’Héritage

La cuvée l’Héritage est issue d’une seule parcelle de Chardonnay, ce champagne vieillit 4 à 5 ans sur lattes dans les caves. Dosage à 7.8 g/l.

Cuvée Millésimé 2009

Ce champagne a de sacrés arguments, densité, volume et raffinement, il peut accompagner volontiers un plat ou un apéritif dinatoire. Il est composé de 80% de Chardonnay passé en fûts ainsi que 20% de pinot noir.
C’est à ce jour le millésime 2012 qui est en vente.

Coteaux champenois Blanc

Le coteaux champenois blanc, en plus d’un beau flacon, offre une très belle immersion parmi les coteaux champenois blancs, boisé imperceptible, fine acidité, sur les agrumes, c’est top !

Tel : 03.26.82.64.10
Courriel : trichet-didier@orange.fr

Larnaudie-Hirault
Mickaël Larnaudie fait partie des vignerons que je croise régulièrement depuis quelques années suite à une rencontre fort sympathique avec lui et sa compagne lors du salon « La champenoise » aux halles Boulingrin de Reims. Mickaël, sur ce terroir de Meunier qu’est Trois-Puits, vinifie principalement du chardonnay et du Pinot Noir. Seuls des Pinot Meuniers sont vendus au négoce. Selon Mickaël, sur le terroir de Trois-Puits, on trouve très majoritairement de la craie, c’est ce qu’ils ont pu constater au moment de la création de la ligne TGV.
Les arrière-grands-parents de Mickaël ont commencé à planter de la vigne. Ses grands-parents livraient la coopérative. Mickaël Larnaudie est récoltant-manipulant, il possède un pressoir, une cuverie et un chai.
Aujourd’hui, Mickaël et Clarisse vendent principalement aux particuliers. Ils sont néanmoins présents chez les cavistes tels que la Cave des Sacres. A l’export, ils vendent beaucoup vers l’Europe.
La certification HVE et Viticulture Durable sont en cours. Mickaël travaille ses sols sans désherbant, il n’utilise pas d’insecticide grâce à la confusion sexuelle.

Les cuvées
Champagne Brut Tradition

1/3 de chaque cépage dont la majorité vient de Trois-Puits. Celui en vente est une base de 2015/2016, il est dosé à 8g/l. La fermentation malolactique a lieu. Il est élevé en cuves inox. C’est un champagne vif et acidulé, parfait pour l’apéritif.

Millésime 2011

2011 est un millésime extrêmement précoce, les vendanges ont eu lieu du 23 au 31 août, il se goûte très bien aujourd’hui selon le vigneron. Il se compose de 50% de Chardonnay et 50% de Pinot Noir. Il est dosé à 3g/l.
J’ai servi ce champagne en décembre 2018 à l’occasion d’un anniversaire où ce millésime était de rigueur. Ce champagne millésimé 2011 affiche un certain caractère tout en préservant la fraîcheur, l’effet millésime est là mais reste discret, sans jouer la vinosité, il serait parfait lors d’un apéritif dînatoire.

Coteaux champenois rouge
Le dernier coteaux champenois rouge en vente est celui des millésimes 2013-2014 où 300 bouteilles ont été produites. 2015 et 2018 sont en cours d’élevage. Il ne faudra pas les rater, ils se présentent tous les deux très bien au fût. Ils connaissent une macération de 8 à 10 jours et un passage en fût qui ont déjà vu trois vins. Le Coteaux champenois rouge de Mickaël Larnaudie est élaboré à partir d’une parcelle située à Taissy « le Mont Ferré », aux portes de Trois-Puits. Il se compose de très vieilles vignes de 60 ans de pinot noir, assez originales car il s’agit de clones de Pinot Noir à grains détachés. Il offre une belle maturité et de petits rendements. Les vignerons de Champagne peuvent se permettre de réaliser des coteaux champenois blanc et rouge dès que la météo le permet, et elle le permet de plus en plus avec le réchauffement. Le coteau champenois rouge de Mickaël mérite d’être légèrement raffraîchi et aéré.

L’accueil chez Mickaël et Clarisse Larnaudie est toujours excellent, ils peuvent vous faire déguster quelques champagnes avant que vous ne fassiez votre choix, passez simplement un petit coup de fil pour vous assurer de leur disponibilité.

Tel : 03.26.85.47.14
Courriel : contact@champagne-larnaudie-hirault.com

Périne Baillette
Au domaine Pierre Baillette, Périne me fait pénétrer dans les caves creusées en 1680 pour me décrire son travail et ses champagnes.Périne possède la plupart de ses vignes sur le village de Trois-Puits, elle a repris le domaine de ses parents il y a dix ans. Elle commercialise environ 25 000 bouteilles tous les ans dont 60% à l’export, plus une petite partie vendue au négoce (Taittinger). Elle dispose d’un pressoir 2000 kg, ce « petit » pressoir lui permet de bien séparer ses jus, elle peut même descendre jusqu’à 1000 kg en cas de besoin.La cuverie est en émail mais Périne a fait l’acquisition de plusieurs fûts pour ses cuvées, et sa volonté est d’augmenter tous les ans le nombre de fûts dans sa cave. Ces fûts sont soit issus de la Tonnellerie de champagne pour les fûts neufs soit du domaine Pierre-Yves Morey pour les fûts d’un ou deux vins. Les remuages de ses champagnes sont tous faits par la main de Périne qui y voit un moment de détente et de plénitude. La mise en bouteille a lieu en juillet pour que les vins aient eu le temps de terminer la fermentation malolactique.
Concernant le travail dans les vignes, les sols sont travaillés depuis 10 ans. Périne est très attachée à l’environnement et travaille à base de cuivre et de soufre. Cependant, en cas de nécessité, elle ne s’empêche pas d’effectuer un traitement ponctuel. L’âge moyen des vignes est de 40 ans.
Les derniers millésimes ont été assez différents, surtout si on compare 2017 et 2018. le millésime 2017 a été très compliqué pour les Pinots Meuniers qui ont été vendus au négoce alors que les Chardonnays s’expriment magnifiquement. Cependant, en raison du gel, la vendange a été mince. En 2018, tous les raisins ramassés étaient sains et superbes.
Périne réalise une bonne partie de ses ventes à l’Export (60%). Dans de nombreux pays européens, on peut déguster un champagne « Pierre Baillette » by Périne mais vous pouvez aussi vous rafraîchir avec une coupe à Bangkok ou Hong-Kong.
En France, Périne est très heureuse d’être présente au restaurant les Avisés tenu par Anselme Selosse. Ses vins sont disponibles aux Caves du Forum et à Sacré Burger à Reims. Les ventes auprès des particuliers représentent une petite partie de ses ventes mais vous pouvez venir visiter les caves et déguster ses vins le samedi matin sur rendez-vous. Périne est une conteuse hors-pair de ses champagnes.

Les Cuvées
Si Périne utilise du soufre à la vendange, toutes ses cuvées ne reçoivent pas de SO² à la mise en bouteille. Les cuves sont ouillées pour éviter tout risque d’oxydation.

Le Village
La cuvée Le Village est élaboré à partir de vignes situées uniquement dans le village de Trois-Puits (dont une parcelle s’appelle très justement « le Village »). Il se compose des trois cépages Pinot Noir, Chardonnay et Pinot Meunier. Il contient 30% de vins de réserve contitués à partir d’une soléra qui a 10 ans.
Cette cuvée est dosée à 5g/l mais cela n’empêche pas Périne de s’interroger sur un nouveau dosage un peu plus faible. Le vin n’est pas filtré, il peut donc y avoir un peu de tartre.
Ce champagne nous fait déjà décoler, agrumes, groseille, légers amers, on est bien embarqués.

Coeur de l’Histoire
La cuvée Coeur de l’Histoire est issue de l’assemblage de raisins situés à Trois-Puits (Cépage Chardonnay, parcelle Montferré) et une parcelle de Rilly-La-Montagne (Cépage Pinot Noir , parcelle Les Beaunes). Elle est dosée à 5g/l. Les Chardonnays passent par un fût récent ou neuf.
L’assemblage de ces deux parcelles fonctionne fantastiquement, cette cuvée fleurent bon les agrumes et un discret parfum vanillé.

Coeur de Craie Trois-Puits
Elaborée à partir de la parcelle les Chauds-Champs plantée en 1975, cette cuvée est vinifiée en fût et est commercialisée à hauteur de 1500 bouteilles par an. Elle est conservée sur lattes environ 4 ans.
Cette cuvée développe un côté salin, qui fait resortir la craie (qui est à 10/15 cm du sol), elle est marquée par une franche acidité qui donne une seule envie, y revenir.

Contact : champagne-pierrebaillette@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *