La cave de Montreuil

La cave de Montreuil a ouvert ses portes en novembre 2018. L’aventure d’Olivier et Belinda Tirel a commencé par la création d’une cave « le Touquet-Vins » à l’entrée du Touquet en juillet 2007.
Olivier et Belinda aimait aussi l’ambiance qui régnait dans Montreuil, différente du Touquet, portée par la gastronomie et une agréable tranquilité. En 2015, ils créent une cave où ils découvrent une nouvelle clientèle, curieuse de nouveautés.
Le lieu était trop petit pour également accueillir un bar à vin, il a alors fallu trouver un nouveau lieu, bien placé et suffisamment grand pour pouvoir accueillir le bar à vin et les nombreux flacons qu’ils rêvent de mettre dans les rayons. Ce fut chose faite en novembre 2018.
Avant tout, Olivier et Belinda sont deux amoureux du vin, prêts à toutes les pérégrinations pour aller à la rencontre des vignerons, et comprendre leur démarche. Ils considèrent le vin comme un partage, ils peuvent apporter une information sur les domaines, des anecdotes sur les vignerons ou sur leurs rencontres. Les clients repartent ainsi avec un morceau d’histoire, qu’ils pourront transmettre, ils pourront aussi revenir à la cave pour exprimer leur ressenti. Ils s’intéressent également à la bière et aux spiritueux, ils souhaitent être le « trait-d’union » entre le client et le producteur.
Ce qui m’a très vite étonné, c’est la place laissée aux bulles et principalement aux champagnes, les bulles occupent allègrement le tiers des références de vins de la boutique.
La part des grandes maisons se réduit au profit de nouvelles rencontres avec de jeunes vignerons qui font bouger la champagne. On y trouve ainsi les vins biodynamiques de Fleury, Vincent Couche, Larmandier Bernier, De Sousa. D’autres vignerons que j’ai eu grand plaisir à voir et qui devraient bientôt faire l’objet d’un article tels qu’Etienne Calsac, Yann Vadin-Plateau, Cédric Moussé.
Nos deux cavistes ne comptent pas s’arrêter là et ils essaieront de référencer des vignerons de champagne fort sollicités tels que Flavien Nowack, La Borderie ou encore Alexandre Chartogne. La clientèle, souvent rassurée par le champagne des grandes maisons, se laisse de plus en plus tentée par ces champagnes de terroir et y reviennent, pour le plus grand bonheur d’Olivier et Belinda.
Cette dernière, australienne, souhaite également offrir une place aux vins d’ailleurs avec un goût évident pour l’Italie.
La sélection des vins s’oriente vers les vins bio et biodynamiques, voire natures mais pas seulement. C’est avant tout ce qu’il y a dans les verres qui les guident.
La cave de Montreuil permet à ce village dynamique, ses 2000 habitants et ses touristes de découvrir des vins singuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *